Une nouvelle marque réunionnaise se fait petit à petit connaître sur l’île. En plus d’être locale, elle est également « éco-engagée ». Vêtements et sacs sont proposés par la marque VKMA de Marine Alouche. Faites de matières principalement recyclées ou naturelles, les pièces sont aussi uniques, fabriquées sur commande, afin d’éviter la surproduction et le gaspillage. Une nouvelle façon de penser la mode.

On peut souvent reconnaître les produits de Marine grâce aux couleurs ethniques de ses créations. En effet, les tissus recyclés proviennent de Madagascar, son pays natal. À 32 ans, Marine Alouche constate que VKMA commence à marquer les esprits, après plusieurs années de réflexion. « Comme beaucoup de femmes, j’étais victime de la mode, les armoires pleines à craquer et le porte-monnaie vide. Mon addiction pour le shopping était tout aussi néfaste pour mon compte bancaire que pour l’environnement, avoue-t-elle. Je voulais faire de ma passion pour la mode, le design et la création une passion jugée futile et matérialiste un moyen d’exprimer mes valeurs et mes convictions. Il était évident pour moi de me mettre à créer des vêtements éthiques et responsables ». Elle parvient donc à lutter contre le « fast-fashion » en collaborant avec les artisans d’un pays en développement et contribuant à la préservation de leur patrimoine culturel et de leur savoir-faire.

Pour la première collection, ce sont donc des vêtements et du linge de maison qu’elle récupère dans les friperies ou des tissus « déclassés » dont les industries textiles se débarrassent sous prétexte qu’il y a un défaut de production. Pour la deuxième, ce sont les matières premières et l’artisanat malgache mis en œuvre, principalement pour les sacs.

« Je pense qu’il est très difficile en tant que petits créateurs de répondre à tout les critères et valeurs d’une mode durable et éthique et réduire à zéro son impact. Cependant, il est important de faire au mieux avec ses moyens pour introduire le plus de valeurs et d’humanité dans chacune de ses démarches ». Marine semble y parvenir.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur sa page Facebook et Instagram.