Consommer de manière responsable, produire intelligemment, utiliser des ressources renouvelables… Voilà les maîtres-mots d’un avenir plus propre et plus vertueux. Dans cet esprit, à Saint-Denis, une véritable centrale photovoltaïque est en train de voir jour.
a
Il faut se rendre au stade Jean Ivoula (Stade de l’Est) pour la découvrir. Et prendre de la hauteur, car c’est sur le toit que plus de 4200 panneaux sont apposés, prêts à recevoir la lumière du soleil pour la transformer en électricité. Une installation d’envergure mise en place par la Ville dans le cadre d’un appel à projet national. Objectif : « faire du chef-lieu une cité verte ».
a
De l’électricité pour 600 foyers
a
Sur 12.000 m2 de surface, les panneaux photovoltaïques permettent un gain de production important : ils ont la capacité de fournir l’électricité de plus de 600 foyers.
a
Chaque année, 1,25 MW sera injecté dans le réseaux public d’EDF grâce à cet équipement dont l’exploitation est confiée à Albioma (via une AOT de 25 ans).
a
« L’électricité produite va être réinjectée sur le réseau électrique d’EDF pour que nous puissions diminuer la part de charbon ou de fioul qu’on brûle pour en produire », explique la conseillère municipale Ericka Bareigts. De quoi contribuer à « rendre plus propre l’électricité que nous consommons ». La fin du chantier est prévue pour décembre prochain.
a
Parallèlement, il s’agit aussi de « maîtriser la consommation » en arrêtant « la surconsommation et le gaspillage », pour réduire non seulement la facture mais aussi l’impact sur l’environnement.