Bientôt une nouvelle vie, pour ce vieux bâtiment. L’ancien Crédit Foncier de Madagascar, situé au Port, a été sélectionné pour être rénové dans le cadre du Loto du patrimoine. Avec sa toiture effondrée, ses menuiseries endommagées, et ses enduits très dégradés, le bâtiment fait actuellement l’objet d’un arrêté de péril. Il a été choisi aux côtés de 100 autre édifices et lieux remarquables sur 3500 candidatures « à préserver dans le cadre du maillage du territoire » (et rejoint ainsi le Pont suspendu de la Rivière de l’Est, sélectionné en juin dernier en tant que site emblématique).
a
« L’édifice est le témoin de l’activité économique florissante du Port au début du XXe siècle. Lié au reste du patrimoine de la ville et à l’histoire maritime de l’île, il conserve la mémoire des Messageries maritimes et de l’émigration de Réunionnais à Madagascar. Le Crédit Foncier de Madagascar (1919-1954), filiale de la Compagnie des Messageries maritimes, ouvre son agence au Port en 1926 et ferme ses portes peu avant la seconde Guerre mondiale. Le petit immeuble accueillera ensuite un hôtel, puis des bureaux de la Marine nationale avant d’être désaffecté », indique la mairie du Port, propriétaire du bâtiment.
a
Après la restauration complète des deux niveaux, la Ville se penchera sur la valorisation des locaux réhabilités. Ils pourraient être transformés en lieu culturel ou en bureaux.
a
(Photo : Ville du Port)