À la question « Que faites-vous dans la vie », sa réponse est pour le moins surprenante. Anaïs est sirène professionnelle. Plusieurs fois par semaine, elle enfile son drôle de costume pour devenir Moana. « Ma queue de sirène est comme une deuxième peau », explique celle dont le désir d’embrasser l’océan remonte à l’enfance.

« Petite, j’ai toujours aimé les contes de fées et je préférais nager sous l’eau, je me sentais plus à l’aise en faisant de l’apnée pour imiter ma princesse préférée, Ariel de la petite Sirène », confie la jeune femme de 29 ans. « Je ne savais pas que le métier de sirène existait avant que je découvre des vidéos sur internet de ‘Mermaid’, des sirènes professionnelles qui faisaient des spectacles dans des aquariums aux Etats-Unis ». C’est la révélation. Elle y voit l’occasion de faire de sa passion un métier, mais aussi de sensibiliser sur la protection des océans.

« J’ai toujours été activiste au fond et j’ai commencé à sensibiliser bénévolement les enfants lors des manifestations. J’adorais agir pour sauver mon île. Puis j’ai décidé de devenir sirène professionnelle pour faire passer mon message plus facilement », explique celle qui a écrit « le conte de la Sirène Moana » pour s’adresser aux petits mais aussi aux grands.

La sirène Moana se produit désormais à l’aquarium de Kélonia ainsi qu’en haute mer.« Les enfants m’adorent ! », se réjouit-elle. « Je suis devenue une personnalité publique, comme une star Sirène. Les enfants ont hâte de voir mon spectacle, c’est fantastique et certains reviennent plusieurs fois ». Un beau moyen de faire passer des messages.

Vous pouvez retrouver le spectacle de la Sirène Moana tous les 1ers samedis du mois à Kélonia (9h30) et aussi en haute mer avec le Visiobul Sea Life (St Gilles) les mercredis & samedis.