C’est un véritable rendez-vous, dans le monde du street art. La première édition du festival « Réunion Graffiti » se tiendra du 4 au 13 octobre à Saint-Denis. Avec une marraine de choix : Lady Pink, la New-Yorkaise surnommée « la première dame du graffiti ».

Au total, l’événement organisé par l’association Fat Cap accueille 25 artistes. Lazoo, Ceet, Siker, mais encore Jace, Floe, Eko Lsa, Meo…, tout ce petit monde va se réunir le temps d’une semaine pour un moment d’expression et d’échanges. « Réunion Graffiti a la volonté de faire participer un public d’initiés mais également familial et scolaire », précisent les organisateurs.

Pour sa première édition, le festival propose plusieurs univers :

  • L’espace extérieur de la FABRIK, au cœur du quartier Patate à Durand,  sera dédié à réalisation d’une fresque monumentale de 500 m2 comprenant une façade d’immeuble et un mur de 90 m de long. Cet évènement de proximité propose réellement d’utiliser comme médium le graffiti afin d’offrir un espace d’échanges, de partage et de découverte aux habitants du quartier et à un plus large public. Les associations de quartier seront aidées afin de créer une synergie de proximité et mettre en valeur les savoir-faire du tissu associatif.
  • La médiathèque François Mitterrand accueillera un workshop de 2 jours ou les artistes réaliseront des toiles qui seront ensuite exposées lors du festival.
  • Conférence, projection de film, expositions, soirée, rythmeront la semaine de festival dans différents lieux et établissement du Chef-lieu.

En amont 10 jours d’ateliers Graffiti sont répartis sur 4 quartiers prioritaires de Saint-Denis  : La Chaumière, Camelias, Sainte Clotilde, La Source. L’occasion de mettre les jeunes en action au travers d’une activité moderne et urbaine qui allie travail sur la lettre, les mots et travail sur l’esthétique.

 

Plus d’infos sur https://reuniongraffiti.re/