Déjà 10 ans que La Réunion est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Nos Pitons, cirques et remparts ont en effet décroché le titre le 1er août 2010. Une véritable fierté pour notre île.

« Dominé par deux pics volcaniques, le site présente une grande diversité d’escarpements, de gorges et de bassins boisés qui, ensemble, créent un paysage spectaculaire », présente le site de l’Unesco, dont la description ne tarit pas d’éloges. « Il sert d’habitat naturel à une grande diversité de plantes présentant un degré d’endémisme élevé. On y trouve des forêts ombrophiles subtropicales, des forêts de brouillard et des landes, le tout formant une mosaïque d’écosystèmes et de caractéristiques paysagères remarquables ».

Pour figurer sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial, un site doit avoir une valeur universelle exceptionnelle et satisfaire à au moins un des dix critères de sélection fixés par l’Unesco. La candidature péi est parvenue à faire retenir deux critères : le 7 (« représenter des phénomènes naturels ou des aires d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles ») et le 10 (« contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, y compris ceux où survivent des espèces menacées ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science ou de la conservation »).L’intégrité et l’authenticité sont également examinées.

« La candidature doit démontrer le caractère unique du Bien à l’échelle planétaire, son importance transcendant les frontières nationales et son caractère inestimable pour les générations actuelles et futures de l’humanité », résume le Parc national de La Réunion, qui organise des animations pour célébrer ce prestigieux anniversaire.