Ce sera une première sur notre île. Samedi 12 septembre prochain, le chef-lieu sera le théâtre d’une « Vélorution ». Il s’agit d’« un rassemblement festif et familial qui consistera à se réapproprier un axe routier majeur de la ville pour affirmer que le vélo et les modes de transports alternatifs sont possibles à la Réunion », expliquent les associations et collectifs Attac, Alternatiba, Extinction rebellion et Green Peace, organisateurs l’événement. Une action citoyenne inspirée de manifestations réalisées dans de nombreuses ville de l’Hexagone.

Anagramme de révolution, la Vélorution « se positionne contre une société du tout automobile qui pollue nos cerveaux et nos bronches, privatise l’espace public, impose sa forme d’urbanisation », soulignent les militants, pour qui « malgré des initiatives positives, ces ambitions ne vont pas assez loin pour permettre la transition écologique dont la Réunion a urgemment besoin ».

En effet, aujourd’hui, le réseau de pistes cyclables ne permet pas de se déplacer facilement. « Les centres urbains ne sont pas ou peu adaptés à la pratique du vélo, ce qui induit une congestion marquée en période de pointe. Conforter, développer, sécuriser les pistes cyclables est une des solutions », avancent-ils, déterminés à faire entendre leurs revendications.

Le rendez-vous est donné à 14h au petit stade de l’Est à Saint Denis, pour un trajet jusqu’au Barachois. En vélo, trottinette, rollers ou skate, tous les partisans de la mobilité douce sont invités à rejoindre le mouvement. Il est grand temps que le secteur des transports fasse sa révolution !

Pour indiquer votre participation : https://framaforms.org/velorution-sur-saint-denis-le-samedi-12-sept-1577131111