« Venez prendre soin de vous ! Venez gagner confiance en vous ! Construisons un 21ème siècle plus heureux ! » C’est l’appel lancé par l’ « entrepreneur du changement » Rodolphe Sinimale aux femmes réunionnaises. Le fondateur de Metta Bhavana* organise un challenge, à partir du 21 mai : 21 jours de méditation, 21 minutes par jourLe tout dans le cadre d’une expérimentation scientifique.

Pourquoi s’adresser aux femmes ? « Au cours de cette dernière demi-décennie, sur tous les programmes et expérimentations que j’ai menés auprès des plus grandes institutions et organisations de la région, 80% de mes interlocuteurs et participants étaient… des interlocutrices et des participantes ! Pour moi, dans mon quotidien de change-maker, il ne fait ainsi déjà plus aucun doute que le 21e siècle sera féminin. Dès que l’on parle d’innovation, de sensibilité, d’imaginer le monde de demain, les hommes disparaissent littéralement et les femmes se révèlent », explique Rodolphe Sinimale.

Rodolphe Sinimale

Un déclic parmi d’autres : « Plus j’avançais dans mes réflexions et investigations, et plus je découvrais cette vérité folle : une grande majorité de femmes a déjà eu peur, dans l’espace public. Nous vivons dans une société malade, dominée depuis trop longtemps par les hommes. Enfin, je suis entouré de femmes qui donnent tout à leur mari, à leur conjoint, à leurs enfants, à leur foyer, à leur métier, à leur collègues. Mais jamais elles ne se donnent à elles-mêmes. [Des] femmes extraordinaires. Mais pour une raison qui m’échappe, elles ne le réalisent pas. Il y a un terrible manque de confiance… » 

« Favoriser le changement de société dont nous avons besoin »

Avec ce projet, Rodolphe Sinimale entend ainsi apporter une petite contribution pour faire avancer ces sujets. « C’est une expérimentation, qui prend place lors du déconfinement, pour explorer des futurs possibles, un monde plus juste, plus altruiste, plus féminin », résume-t-il.

Pour en mesurer l’impact, l’enjeu sera de découvrir les évolutions en matière de confiance, de bien-être et d’attention à soi, si l’on s’offre 21 minutes de méditation par jour pendant 21 jours. « Je me suis associé à la plus brillante chercheuse du territoire en psychologie positive, le Dr. Amandine Junot, pour assurer la dimension recherche scientifique de ce programme, en mesurant des items précis comme l’évolution des émotions positives, la capacité d’être dans le moment présent ou encore la confiance en soi », explique l’entrepreneur, optimiste. « C’est extraordinaire, car si ce programme fonctionne, alors nous pourrons potentiellement l’offrir au plus plus grand nombre, et ainsi favoriser le changement de société dont nous avons tellement besoin. »

Pour mener à bien ce projet, il s’est entouré d’une « dream Team », comme il l’appelle, une équipe composée d’une coordinatrice (en fin de cursus à Science Po), d’une artiste (graphiste et illustratrice) et d’une community manager. « Nous sommes tous bénévoles, nous mettons énormément d’énergie et de temps pour que ce projet puisse se réaliser. Je porte personnellement les moyens matériels ».

Pour participer au défi, il faut d’abord s’inscrire à l’événement (le lien juste ici). Les rendez-vous seront ensuite donnés sur Facebook, en live – il est possible de « rattraper » en cas d’impossibilité d’y assister en direct. Le challenge espère ainsi réunir 1000 femmes réunionnaises pour les faire méditer virtuellement ensemble. Une expérimentation totalement gratuite, dont le seul engagement est d’aller jusqu’au bout. Quand on sait que la méditation permet de surcroît de booster le système immunitaire, il n’y a pas de raison d’hésiter. Vous en serez ?


* une ​initiative  proposant des « cursus et ​expérimentions ​d’innovation sociale », en lien ​avec la méditation.

Lien de l’événement : https://www.facebook.com/events/1717716875037678/
Formulaire d’inscription  : https://docs.google.com/forms