Babafigues, bibasses, letchis, papayes, pitayas… Les créations de Marion Damour sont si jolies qu’on les croquerait, si elles n’étaient pas en papier. Des dessins hauts en couleurs et tout en finesse qu’elle peint à la gouache sur des carnets, cartes postales, affiches, marques-pages et même éventails.

« Ce que j’aime le plus représenter c’est la nature, et plus particulièrement la faune et la fore réunionnaise », confie la jeune femme de 28 ans. Autant dire que la Réunionnaise a bien fait de revenir sur son île plutôt que rester à Paris, où elle est partie faire ses études.

« Libérer l’esprit »

C’est d’ailleurs pendant ses études de mode en Ile-de-France que Marion a découvert sa passion pour cet art. « J’ai toujours eu un esprit créatif, mais pas particulièrement centré sur le dessin au début », se souvient-elle. Déterminée à explorer cet amour naissant, elle se forme alors à l’Atelier Chardon Savard, toujours à Paris, avant de rentrer à La Réunion.

Consciente de l’importance de préserver cette nature qui nourrit tant son imagination, l’illustratrice souhaite inscrire son travail dans une démarche écologique. « J’évite le plastique et j’utilise du papier recyclable pour l’instant, et plus je développerai mon entreprise, plus je la dirigerai dans cette direction », explique celle qui projette d’organiser une exposition et préparer une nouvelle collection de papeterie pour la fin de l’année.

« Ce qui me plaît là-dedans, c’est de marier les couleurs, et d’être concentrée sur quelque chose qui libère l’esprit, pendant plusieurs heures », confie l’artiste. Une façon de ralentir dans un monde où tout nous pousse à aller toujours plus vite.

Sa page instagram : https://www.instagram.com/mariondamourillustration/
Sa page Facebook : https://www.facebook.com/Marion-Damour-Illustration