Le gouvernement pourrait faire marche arrière dans le combat pour la protection de l’environnement. Ce lundi 29 mars, la loi Climat commencera à être examinée par l’assemblée nationale en séance publique. Mais certains sont inquiets quant à l’élaboration de cette loi : « Le gouvernement avec les parlementaires de la majorité sont en train d’annuler toutes les mesures ambitieuses proposées par les 150 citoyens tirés au sort dans le cadre de la convention citoyenne sur le climat alors même que le président Macron avait annoncé que toutes les mesures seraient reprises sans filtre », expliquent plusieurs associations, syndicats et collectifs.

Pour faire entendre les propositions des citoyens, une marche pour le climat est organisée ce dimanche. Le rendez-vous est donné devant la mairie de Saint-Pierre à 9h. Des actions du même type sont organisées partout en France.

« Nous appelons à manifester pour rappeler l’urgence d’agir face à l’effondrement de la biodiversité et à l’accélération du réchauffement climatique et dénoncer les conséquences bientôt irréversibles au niveau environnemental et social. Cette marche est l’opportunité d’exiger des députés et sénateurs qui élaborent actuellement la Loi Climat de répondre par un texte à la hauteur de l’exigence de l’urgence climatique », lit-on dans le communiqué des organisations organisatrices. Il est donc important que nous soyons nombreux dans la rue pour rappeler aux élus qu’il est temps d’avoir le courage de mener une politique pour sauver ce qui peut encore l’être et proposer des alternatives durables. La priorité absolue au développement économique de ces dernières années a produit un saccage environnemental et social qu’il est urgent d’arrêter. C’est l’avenir des générations actuelles et futures qui est en jeu ».

Vous êtes invités à rejoindre Attac Réunion, AID, FSU Réunion, QG Zazalé, Greenpeace Réunion, Alternatiba, Collectif Citoyen pour le Climat et Extinction Rebellion pour participer à la marche ce dimanche.