Une mode durable avec des créations 100% locales. C’est ce que propose la boutique « Les Créateurs By Run », inaugurée ce vendredi à Saint-Denis. Fondé sur un modèle d’économie sociale et solidaire, le magasin fonctionne dans une logique de partage des richesses et une mutualisation des moyens. Couturières, stylistes et vendeuses se regroupent dans une plateforme de production pour développer localement des produits compétitifs et de qualité dans la mode. La plateforme de production basée à l’Entre-Deux permet d’optimiser les coûts de fabrication des produits en tissu.

Située à l’angle des rues Maréchal Leclerc et Montreuil dans un local mis à disposition par la SHLMR, la boutique « Les Créateurs By Run » est portée par les co-gérantes Corine Jucourt et Ucourt et Shéhérazade Manjoo, de la coopérative Coop Union.

Bientôt une boutique d’objets en bois au Tampon

Elle a vu le jour dans le cadre du projet Coopli-cité crée par la SHLMR, Coop Union et la ville de Saint-Denis, lesquelles souhaitaient mettre à disposition des moyens humains et matériels, mais aussi des savoir-faire et des compétences dans des projets à fort potentiel d’emploi dans les Quartiers Prioritaires de Villes (QPV).

Aujourd’hui la boutique accueille une dizaine de créatrices. Sous le statut d’entrepreneures-salariées, elles sont rémunérées en fonction des ventes réalisées et bénéficient de l’accompagnement une équipe composée de commerciaux et de spécialistes en communication/marketing (membres de Coop Union) en charge du développement des produits. Les chiffres d’affaires sont distribués entre les acteurs selon une clé de répartition définie au préalable.

La boutique est ouverte à tous les créateurs du quartier souhaitant développer leurs projets de mode : vêtements sur-mesure, accessoires, bijoux… Seules conditions pour les candidats : « habiter le quartier, devenir membre de la coopérative Coop Union et accepter la charte des engagements et des valeurs de la boutique ». Après ce joli projet dans le chef-lieu, une boutique autour des petits objets haut de gamme en bois devrait voir le jour dans le Sud de l’île, au Tampon.