Le « Kana Péï ». Voilà un fauteuil sur lequel il particulièrement bon de s’installer. Car en plus d’être rembourré, ce siège « made in Réunion » est 100% écolo !

Mis sur pied par l’architecte designer Philippe Sidelsky, le Kana Péi est fabriqué à partir de matière recyclées. Assemblages de pièces denim pour les coussins, sangles de transporteurs pour l’assise, bois massifs de palettes et de récup’ pour la structure, toiles de fond en bâches publicitaires pvc,…, les  tissus comme les matériaux proviennent de la récupération. Les coussins en patchwork sont entièrement déhoussables, réversibles et lavables. Les housses intérieures sont en pergale de coton et garnies de ouate de polyester recyclé.

De l’organisation des filiales de récupération à la distribution en passant par la conception et la fabrication, tout est fait dans la région et répond aux critères de l’économie circulaire. Le Kana Péi est fabriqué par des artisans en ateliers en « chantiers d’insertion », avec la participation de Ti tang récup et ADRIE.

L’idée de la collection de tissus est une inspiration et un hommage aux savoir-faire des couturières d’autrefois à Cilaos qui déjà au début du XXème siècle réalisaient des couvertures avec des assemblages de morceaux géométriques de vêtements multicolores appelés « Tapis mendiants ».

La première collection de tissu réalisée à La Réunion avec des vêtements issus de la récup’ se compose de sept motifs et dessins différents. Les carcasses de sièges sont customisables, et les modèles sont aussi prévus pour être réalisés avec des bois exotiques et endémiques précieux. De quoi plaire à tout le monde.

Présenté pour la première fois à la Brocante aux matériaux les 23 et 24 novembre dernier au Port, le Kapa Péi est désormais en vente chez Casa, à Saint-Pierre. Il sera ensuite exposé courant décembre chez Le comptoir à Saint-Denis, puis dans l’ouest.