Kisa nou lé. C’est le titre du film produit et réalisé par Sébastien Clain, un Réunionnais qui a quitté son île pour poursuivre ses études. « C’est après avoir « désot la mèr » que je me suis interrogé sur mon identité et réapproprié ma culture », explique le trentenaire. Lui est alors venue l’idée de mettre en images des réflexions sur l’identité réunionnaise.

« L’île de la Réunion est aujourd’hui vendue comme une destination de rêve, accueillante, une “terre de métissage” et modèle de “vivre-ensemble” où le racisme n’existerait pas. Mais ce qui est moins connu, c’est son histoire. Nous grandissons en apprenant tout de l’histoire de France, mais quasiment rien de celle de notre île », exprime le natif du Port, actuellement administrateur systèmes et réseaux à Lyon.

« Au-delà de la belle carte postale et des publicités touristiques que je voyais régulièrement dans les couloirs du métro parisien, j’ai découvert au fil de mes recherches que La Réunion cache un lourd passé, qui a laissé des traces encore aujourd’hui ».

Alors en 2018, profitant de vacances au pays,  il est allé à la rencontre d’artistes, militants culturels, associatifs, universitaires, de Réunionnais et Réunionnaises et leur a fait parler de la Réunion d’hier et d’aujourd’hui, sans tabou, et faire part de leurs inquiétudes et leurs espoirs pour la Réunion de demain.

Le film sera disponible gratuitement sur Kisanoule.re dès le 31 août prochain.

 

Bande-annonce du film « Kisa nou lé » from Histoire Réunion on Vimeo.