Utiliser Intagram pour une bonne cause. C’est l’ambition de Zoé L’Hôte et Abel Etheve, étudiants en deuxième année de BTS DARC* au lycée agricole de Saint-Paul, à travers un projet baptisé @dog.re. L’objectif : « Se servir du réseau social le plus utilisé dans le monde, souvent à des fins individualistes, pour sauver des chiens destinés à une vie misérable et courte ». Un projet inspiré de celui de la photographe canadienne Rachel Rodgers, à l’initiative du compte Instagram @trailsandbears, sur lequel elle publie des photos de chiens de refuges prises lors de balades dans la nature.

Alors que l’errance est un véritable fléau à La Réunion, les étudiants souhaitent ainsi « retirer l’image de misère attribuée au chien » en immortalisant des moments de bonheur lors de balades réalisées avec des animaux de refuge, le tout avec le soutien de photographes. « Nous voulons offrir un moment de plaisir à l’animal afin d’extérioriser son caractère et saisir les meilleurs clichés de lui dans un moment de joie. Nous ne voulons pas dresser un profil du chien reflétant son passé et ses malheurs accompagné d’une photo de mauvaise qualité prise au refuge comme on le voit régulièrement. Au contraire notre volonté est de mettre en avant les qualités et le caractère de l’animal ainsi que de décrire le moment agréable que nous avons pu passer avec lui », précise Zoé.

Un appel lancé aux bonnes volontés

Les clichés de chiens heureux seront ensuite publiés sur le compte @dogs.re. « Grâce aux hashtags, les personnes ignorant notre lutte ou même ne connaissant pas notre île sont attirées par la photo qui apparaît sur leur fil de recherche : un chiot courant dans le sable blanc face à l’eau turquoise de l’océan, un Royal Bourbon se frayant un chemin dans une forêt tropicale avec à l’arrière plan une cascade sortant de la roche ». De quoi taper dans l’œil des internautes, qui apprendront en lisant la description de la publication que cette adorable créature recherche un adoptant, et trouveront les informations et contacts d’une association.

Pour mener à bien leur projet, Zoé et Abel lancent un appel à toutes les bonnes volontés, que ce soit pour promener les chiens ou les photographier. « La collaboration avec des photographes est essentielle pour construire du contenu de qualité et toucher un maximum de personnes. C‘est également un moyen d’introduire une nouvelle forme de bénévolat à la cause animale », conclut Zoé. Des volontaires par ici ?


Pour les contacter : zoelhote@gmail.com

* DARC : Développement de l’Agriculture des Régions Chaudes