Aménager ou rénover son intérieur de façon durable et écologique ? C’est possible grâce à un nouveau concept sur l’île : la décoration d’intérieur éco-responsable. Décogité est une agence basée sur une philosophie simple et originale : rendre les lieux de vie plus beaux et plus sains. Que cela soit pour des particuliers ou des professionnels, Amanda et Hermine proposent des prestations de conception de projets décoratifs ou de rénovation qui respectent un maximum notre environnement et notre santé.

« Le traitement des déchets est une grande problématique sur l’île. Ayant déjà adopté une démarche personnelle éco-responsable, nous avons décidé de l’intégrer aussi à notre vie professionnelle et c’est ainsi que Décogité est né » précise Amanda, 32 ans, co-gérante de Décogité. D’origine réunionnaise, Amanda est une professionnelle de l’architecture commerciale ou « visual merchandising ». Elle a rencontré Hermine, 28 ans, à Reims. Cette dernière possède une formation en architecture et elle a également exercé dans le domaine de la décoration d’intérieur pour les professionnels en Métropole. C’est tout naturellement qu’elles sont venues s’installer à la Réunion pour lancer Décogité en mars 2019.

La « décoresponsable » passe notamment par l’utilisation de peintures sans COV (ou Composés Organiques Volatiles), telles que les peintures minérales, naturelles, aux algues, ou bio-sourcées, qui sont moins dangereuses pour notre santé. Car ces COV que contiennent les peintures traditionnelles sont irritants et polluants pour l’environnement. Ils ne sont pas seulement utilisés dans les peintures, mais aussi comme colle pour l’assemblage du bois de certains meubles. « Côté ameublement, on préférera travailler avec du vrai bois, du bois massif, donc sans colle, sans solvants et éviter l’aggloméré » précise Hermine. L’utilisation de matières locales et du savoir-faire des artisans Réunionnais sont également au cœur de leur philosophie de travail. «  On a remarqué que les artisans locaux avaient plus tendance à utiliser des matériaux naturellement présents sur l’île » soulignent les entrepreneures.

Rendre la décoration d’intérieur accessible à tous

« Contrairement à ce que l’on pense, la démarche éco-responsable dans un projet d’aménagement ou de rénovation ne coûte pas forcément plus cher. On va préférer faire du neuf avec du vieux, et privilégier la transformation plutôt que l’achat, en proposant par exemple des solutions de récupération ou de détournement de meubles, ou même du faire soi-même » indique Amanda. Leur approche permet de respecter les envies et les besoins de chacun tout en prenant en compte les contraintes budgétaires.

Et pour partager leurs techniques et donner envie à tous de se lancer, des ateliers déco « do it yourself » sont organisés. Le prochain se tiendra le 21 Septembre à la boutique Enjoy à Saint-Pierre : en trois heures, vous pourrez réaliser votre macramé mural sur un joli support de bois flotté. Ces ateliers sont ouverts au public mais les places sont limitées à huit personnes. D’autres ateliers de création et de transformation sont prévus dans le futur, ainsi qu’un stage de trois à cinq jours d’initiation au métier de décorateur d’intérieur. De chez soi, on peut également profiter des tutoriels DIY gratuits disponibles sur le blog de Décogité pour donner vie à ses petits projets déco. La décoresponsable, c’est plein de possibilités d’être inventif tout en utilisant ce que la nature nous offre… laissez-vous tenter !