Quelle étrange sensation que cela doit être de se balader en pleine forêt et arrivé à sa lisière, voir des gradins. C’est dans le Wörthersee Stadion en Autriche que 300 arbres on été transplantées sur la quasi-totalité de la pelouse.

Ce stade de 32.000 places qui a accueilli l’Euro en 2008 n’a pas la même allure aujourd’hui ! Il s’agit d’une œuvre d’art « For Forest » du Suisse Klaus Littmann, ouverte au public. L’objectif : une réflexion sur l’urgence climatique. La forêt dans un cadre si étrange fait penser à la possibilité d’un avenir dans lequel les forêts ne seront exposées que de cette manière.

Il a fallu six ans à l’artiste pour réaliser le projet à cause de la complexité de la logistique, à savoir la transplantation de 300 trembles, chênes et autres arbres de grande taille poussés en pépinière.

Le temps de l’exposition, l’équipe de Klagenfurt devra jouer dans un autre stade. Les arbres seront ensuite transplanté dans un autre lieu.