C’est magique, presque féérique. Mais c’est aussi pour certains un véritable cauchemar… Si les feux d’artifices nous en mettent plein la vue, les animaux, eux, en prennent plein les oreilles. Dotés d’une ouïe bien plus fine que la nôtre, ils perçoivent ce spectacle comme un vacarme particulièrement effrayant.

Bonne nouvelle : concilier l’émerveillement des spectateurs et la tranquillité de nos compagnons à quatre pattes, c’est possible ! Des alternatives existent en effet pour étouffer les bruits de l’explosion au moment de la détonation.

En 2017, à l’initiative de l’association de défense des animaux « Gaia », une démonstration de feux d’artifice « à bruits contenus » a été faite en Belgique, à Bruxelles.« Ça a vraiment un impact sur les animaux, parce que ça fait moins de bruit, donc il y a beaucoup moins de stress qui est induit pour les animaux qui sont à proximité », s’enthousiasme l’association.

À quand la mise en place d’une telle alternative sur notre île ?

Petits conseils pour éviter les drames

Pris de panique, les animaux peuvent tenter de s’échapper. Certains, attachés, s’étranglent. D’autres sont pris de crises cardiaques ou d’épilepsie. D’autres encore s’affolent et se mettent à courir, multipliant les risques de se perdre, de se tuer, ou d’occasionner un accident. Alors pour éviter un drame un soir de feu d’artifices, il est conseillé de garder ses animaux enfermés à l’intérieur, volets fermés, et de laisser la télé allumée. Tous les conseils à retrouver ici : www.gaia.be/fr/actualite/feux-dartifice-veritable-cauchemar-pour-les-animaux