Le Coronavirus. Certains en ont peur, d’autres refusent d’entrer dans la psychose. Quoi qu’il en soi, les pharmacies connaissent des pénuries de gel hydroalcoolique. Et virus ou pas, ce n’est pas une mauvaise idée d’y avoir recours lorsqu’on a pas d’eau ni de savon à portée de main.

Bonne nouvelle, il est possible d’en fabriquer soi-même. Une alternative écologique à ces petites bouteilles que l’on achète en pharmacies.

Voici la recette dispensée par la Grande pharmacie de Paris à Nantes :

-15 g de gel d’aloé vera (en base hydratante)
-9 g d’alcool modifié à 70% (qui est désinfectant)
-5 gouttes d’huiles essentielles de ravintsara (qui fait office d’antiviral)

Veillez à bien laver vos mains, votre plan de travail et vos ustensiles avant de vous lancer.