Mise de côté à l’ère du tout jetable, la consigne revient à la mode. Alors que nous vous parlions il y a quelques semaines de la collecte de contenants lancée par l’association Réutiliz, une nouvelle initiative de barquettes consignées est en train de voir le jour. Baptisé CaryOn, le projet vise à réduire la quantité de déchets générés lors des repas à emporter.
a
« Nous sommes convaincues qu’à travers le changement de nos habitudes de consommation, nous pouvons construire une société plus équitable et plus respectueuse de l’environnement », expliquent les deux femmes à l’origine du projet, Julie et Antonieta. « Nos parcours professionnels dans des groupes internationaux et nos expériences en tant que parents nous ont amené à nous questionner sur le monde dans lequel nous souhaitons voir nos enfants grandir », ajoutent celles qui ont souhaité quitter leurs statuts de salariées pour s’investir dans des projets liés au développement durable.
a
« Quand nous étions salariées, les repas à emporter faisaient partie de notre vie quotidienne. Les emballages de ces repas finissaient systématiquement à la poubelle et ceux de nos collègues aussi. Le déclic est arrivé quand, à la fin du déjeuner, il n’y avait plus de place pour jeter ces déchets », se souviennent-elles. « Nous avons pris la décision de demander à notre restaurateur habituel de nous servir dans nos propres contenants. Au départ ce n’était pas simple car il fallait trouver une box à la bonne taille, puis le défi c’était de ne pas l’oublier. De là est née l’idée de contenants alimentaires réutilisables et consignées, disponibles chez le restaurateur ».
a
Les consommateurs pourront donc trouver les barquettes CaryOn chez les restaurateurs partenaires. La première fois, ils payent la consigne pour se faire servir dans une box réutilisable. « Après dégustation, il suffit de laver la box et la réutiliser autant de fois qu’ils le souhaitent dans le réseau CaryOn. Quand ils veulent arrêter l’expérience ils peuvent rendre la box chez un restaurateur partenaire et récupérer la consigne », expliquent-elles, espérant ainsi promouvoir la réduction des déchets.
a
« La prise de conscience est le premier pas dans ce changement, puis il faut passer à l’action. C’est à cette étape que CaryOn souhaite donner le choix aux consommateurs, en fournissant une solution simple et disponible, là où le besoin est identifié : chez le restaurateur « . Une première phase test sera lancée ce mois de novembre avec six restaurateurs. À partir du mois de janvier 2021 elles espèrent lancer leur concept à plus grande échelle. Et de rappeler : « Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. »

Sur le même thème : https://apressi.re/collecter-le-verre-pour-le-reutiliser-le-pari-vertueux-de-lassociation-reutiliz/