Longue distance mais circuit court. Il s’agit de « La Box Fruitée », créée par la Société coopérative agricole (SCA) Fruits de La Réunion spécialisée dans l’export en gros de fruits tropicaux. L’atout : les fruits sont sélectionnés et conditionnés par les producteurs locaux eux-mêmes. Les produits sont ensuite livrés à domicile par Chronopost.

« Les letchis sont énormes et juteux et les fruits de la passion parfument toute la cuisine, affirme Yolande, en Normandie, qui a reçu sa box pour les fêtes. « Les ananas ont leurs tiges encore bien fraîches. Ce ne sont pas les mêmes chez le marchand de Caen et on ne trouve pas toujours des fruits de la passion! ».  Sa fille, Garance, en a profité pour créer une ambiance à la fois tropicale et hivernale dans leur maison recouverte de neige. « Je n’ai jamais eu 6 kilos de fruits exotiques dans ma cuisine ! », se réjouit Yolande.

« L’ambition affichée par la SCA ne réside pas dans une réussite commerciale immédiate et d’envergure. Nous préférons faire connaître largement un modèle responsable dont nous sommes fiers, et inscrire La Box Fruitée dans la durée », indique Jean-Charles de Cambiaire, le porte-parole de la SCA qui regroupe au total 160 producteurs. « Sur le plan comptable, il s’agira surtout dans un premier temps de rentabiliser notre investissement initial et, bien entendu, de rémunérer correctement nos producteurs, convaincus du bienfondé de ce projet de vente en direct au consommateur métropolitain ».

Pour passer commande, ça se passe directement sur le site internet, ou dans la boutique de Sainte-Marie. Ananas, letchis, bananes, fruits de la passion, avocats…, plusieurs combinaisons sont proposées, pour un tarif de 39 à 84 euros. La livraison est proposée en 72h maximum hors week-end, mais il est possible d’indiquer la date de livraison souhaitée.

Dans la Box, le destinataire trouvera non seulement ses fruits, mais également un nouveau magazine sur la gastronomie réunionnaise et des QR Code qui lui donneront accès à la page Facebook de la coopérative et aux témoignages des producteurs des fruits reçus. « Nous nous engageons sur la fraîcheur et la qualité de nos produits », ajoute Jean-Charles de Cambiaire. « Et si, malgré toutes les précautions prises, un client découvre dans sa boîte des fruits abîmés, il aura la possibilité de se faire rembourser à la hauteur du préjudice constaté ».

À l’approche des fêtes de fin d’années, où se concentrent près de 80 % des commandes sur ce type de produits, les producteurs espèrent que le père Noël aura l’idée de déposer des boxes fruitées sous le sapin !