C’est une cause qui nous touche profondément, au même titre que la protection de l’environnement. Le bien-être animal fait partie de nos préoccupations majeures. La notion est encore trop peu considérée dans notre société, mais une prise de consciente grandissante permet d’espérer un futur plus respectueux de ces êtres sensibles.

C’est justement sur cette prise de conscience collective que s’appuie le « référendum pour les animaux », initiative lancée par plusieurs grands patrons, personnalités et associations pour faire évoluer le cadre législatif. La démarche repose sur le référendum d’initiative partagée (RIP), cet outil qui permet à des citoyens de soumettre une proposition de loi au vote du peuple, à condition de recueillir le soutien de 185 parlementaires et la signature de 4,5 millions de Français.

Six axes phares composent le « référendum pour les animaux » : l’interdiction de l’élevage en cage, l’interdiction des élevages à fourrure, la fin de l’élevage intensif, l’interdiction de la chasse à courre, du déterrage et des chasses dites « traditionnelles », l’interdiction des spectacles avec animaux sauvages et l’interdiction de l’expérimentation animale si des alternatives existants (le détail ici).

Autant de mesures qu’Apressi soutient fermement. Ses deux co-fondatrices se sont donc engagées à fournir leur signature. Vous souhaitez aussi apporter votre soutien ? C’est par ici : https://referendumpourlesanimaux.fr/comment-soutenir