En un an, pas moins de 40 000 kg de nourriture ont évité la poubelle (soit 60.000 repas). C’est le bilan réjouissant dressé par l’application anti-gaspi, « Phenix », qui a permis à 25 000 consommateurs réunionnais d’acheter des invendus à prix réduits .

Comment ça marche ? Avec la géolocalisation, l’utilisateur peut voir les commerces de bouche situés à proximité : primeurs, boulangers, traiteurs, boucher-charcutiers, fromagers, supermarchés, etc. Ceux-ci proposent des paniers surprise composés des invendus du jour, vendus à un tarif grandement promotionnel (de l’ordre de -50 à -60%). Il suffit alors de réserver un panier surprise puis d’aller le chercher sur le créneau horaire indiqué par le commerçant en montrant sa preuve d’achat sur son smartphone. De quoi faire une bonne action pour la planète en évitant le gaspillage, tout en réalisant des économies.

Plus que la simple mise en relation de vendeurs et consommateurs, l’application aide aussi les professionnels de l’alimentaire réunionnais « à donner plus et mieux aux associations caritatives ». En partenariat avec la Croix Rouge et la Banque Alimentaire, elle aide actuellement le Super U Etang-Salé à devenir le premier magasin Zéro Déchet Alimentaire (ZDA) de l’île. « Le projet accompagne aussi les associations d’aide alimentaire en leur donnant des moyens logistiques proportionnés à leurs besoins pour permettre par exemple le don de produits frais et de fruits et légumes », est-il précisé. En métropole, Phenix a déjà permis à 30 supermarchés d’atteindre le zéro déchet alimentaire en quelques mois.

Partenaire du REGAL Réunion (le Réseau pour éviter le gaspillage alimentaire), Phenix annonce vouloir maintenant aider industriels, grossistes et producteurs à réduire le gaspillage.