Bloqués dans les embouteillages ? L’envie de vous échapper de votre voiture est pressante ? Et un vélo, ça vous dit ? Michaël Mascarel, « Meek » pour les intimes, a trouvé sa passion et veut la partager avec La Réunion. Sans prétention et avec tout l’amour du monde – il n’en manque pas – ce Dionysien de 30 ans a créé « Masca Frameworks » il y a trois ans.

Fabriquer des vélos sur mesure, adaptés à tous les besoins et désirs. « Ça peut être un vélo de route, un VTT, un vélo enfant, peu importe », affirme-t-il. À partir de barres d’acier, il fait naître une œuvre et un mode de transport à la fois. « J’ai toujours voulu créer, de voir le travail fait de ma main, concrètement ». Il a déjà fabriqué une dizaine de vélos ; 4 à 6 semaines par projet. « Je travaille à la vitesse que je veux, avec l’attention que je veux, tout l’amour que je veux et vu que je travaille tout seul, je peux vraiment prendre le temps de donner toute l’attention et l’amour dont j’ai besoin à chaque projet et ça c’est important ».

Né dans une famille d’amateurs de vélos, avec un papa qui avait le goût pour la course, Michaël était sur la selle ; ne se voyant néanmoins pas en faire son métier. Mais après plusieurs années de voyage et d’hésitation, « j’ai compris qu’il fallait travailler dans ce que j’aime ». Mécano à Paris et à Bordeaux, il s’est ensuite rendu à Bristol en Angleterre pour s’imprégner de tout ce que les fabricants de vélos britanniques pouvaient lui apprendre.

Le voilà aujourd’hui de retour chez lui, plongé dans sa passion. « Quoi de mieux ? » Peut-être voyager pour montrer son travail à l’étranger ? C’est bien ce qu’il compte faire. L’année prochaine, rendez-vous dans les salons de vélos de Sydney, Melbourne et Bristol. Il y exposera quatre cadres (les vélos sans les roues) « dans la simplicité pour être le plus vrai possible ». Car c’est bien la simplicité qu’il vise, d’où son vélo préféré : le vélo de piste, « l’expression la plus simple et la plus pure de la bicyclette ».

Avec ses vélos garantis à vie et son amour sincère, Michaël souhaite « revenir à la vitesse humaine et la valeur du travail », loin des grands producteurs de vélos à la chaine. « Revenir à quelque chose de plus authentique ». Dans son petit atelier perché en haut de La Montagne, baigné dans la lumière du ciel et le bruit des coqs, difficile de faire plus authentique.

 

Contactez Michaël: Tel: 0693045210. Facebook: Masca Frameworks. Mail: mascaframeworks@gmail.com